📜 Dimanche lecture : Apollin, Myrtille ou Lola-Poupoune : l’impact des prénoms originaux sur la nouvelle génération

prenoms_sapho_pellae_kinesiologue_marseille
http://ow.ly/FPUK50tVH7p
🎙️Une interview d’Anne-Laure Sellier professeure associée à HEC Paris et auteure du livre « Le pouvoir des prénoms ». Cet article sans jugement propose un état des lieux du choix d’un prénom.
« la souffrance vient souvent du fait que le stéréotype qui lui est lié ne vous correspond pas »
Le choix en conscience, c’est toujours mieux 😉
—-
RDV au 06.78.58.31.12

Dimanche Lecture ! Kinésiologie: Le corps a la parole

http://ow.ly/DPwH50kbdMi

🌈Un article assez complet paru sur le site INREES (parent du magazine « Inexploré ») qui vous en dit beaucoup sur ma pratique car encore trop de gens ne savent pas ce qu’est la kinésiologie. Et si vous restez encore sur votre faim à la fin de sa lecture, rien de mieux que de venir essayer pour s’en faire une idée plus précise 🙂

—–

J’aime beaucoup la définition de Freddy Potschka en fin d’article « Elle constitue un pont entre plusieurs disciplines » 🌉

RDV au 06.78.58.31.12

♻️ Rappel : Réunion d’Information

♻️ Petit rappel pour ce soir ! Réunion d’information sur la Kinésiologie à l’Ecole Française de Kinésiologie Professionnelle au 113 rue Sainte Cécile 13005 Marseille à 19h 🆓
Utilité, intérêt, objectif et démonstration commentée seront à l’honneur ! Peut-être certains d’entre vous pourraient être intéressés. N’hésitez pas à transmettre l’information 🙏
Pour plus de renseignements:
☎️ 06.78.58.31.12
A bientôt 🙂

Interview Brut : Philippe Katerine. « Poubelle », c’était le surnom qu’on lui donnait…

« Interview Brut : Philippe Katerine « Poubelle », c’était le surnom qu’on lui donnait au lycée… Comme son personnage dans « Le Grand Bain », Philippe Katerine a dû surmonter le regard des autres avant de s’épanouir. Il raconte. »

Le manque ou l’absence d’hygiène est une sonnette d’alarme qui dit aux autres « ne m’approche pas ». Ados, enfants et parfois adultes, s’abiment physiquement (maladie) et mentalement (moquerie) dans ce cri silencieux.
Ici, @philippekatherine nous livre une partie de lui en expliquant pourquoi son rapport à son corps s’est modifié en fonction de ce qu’il vivait. Merci pour son témoignage et restons vigilants.