La Kinésiologie

Définition

Dans quel but ?

A qui s’adresse-t-elle ?

test site 03

 Définition

Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes

La kinésiologie est une méthode psycho-corporelle énergétique qui permet de poser des questions à l’inconscient en passant par le corps. Ce dernier étant un canal de communication de notre cerveau, nous pouvons donc avoir accès aux blocages enfouis dans l’inconscient, les ramener à la conscience, les rééquilibrer, et enfin, les dépasser afin de reprendre la progression du cheminement personnel.

Pour cela, le kinésiologue pose des questions au corps tout en exerçant une légère pression sur un muscle: c’est le test musculaire, notre principal outil! Ainsi, le kinésiologue obtient les réponses de l’inconscient en évaluant le tonus musculaire en fonction des stimuli proposés à la personne consultante (souvent auditifs ou oraux) à travers les questions.

Dans d’autres termes, lorsque vous pensez à quelque chose de positif, votre corps a plein d’énergie, vous vous redressez, vos yeux s’écarquillent, vous souriez. Mais lorsque vous pensez à quelque chose de négatif, cela génère un stress et votre corps se tasse, vos yeux s’affaissent, vos traits sont tirés. C’est cela que le kinésiologue évalue grâce au test musculaire.

Les équilibrations se font grâce à d’autres outils tels que l’ EFT, l’ EMDR, le Brain Gym, les réflexes archaïques, les cartes, les Baromètres des émotions, les 5 éléments de médecines chinoises et tant d’autres ! La kinésiologie est une discipline qui se situe au carrefour d’autres pratiques. C’est son autre atout : elle permet à la personne consultante d’utiliser la méthode d’équilibration la plus appropriée pour elle à ce moment-là.

Dans quel but ?

Les champs d’intervention de la kinésiologie sont variés :

  • Psychologique : développement personnel, gestion des émotions et du stress, pathologies phobiques, traumatismes émotionnels, comportement d’auto-sabotage, mémoires douloureuses, confiance en soi, troubles du comportements, fatigue,  peurs, anxiété, relations aux autres, addiction, etc
  • Intellectuel : apprentissages scolaires, préparation aux examens, atteintes d’objectifs, positionnement professionnel, positionnement familial, développement de la créativité, pratiques artistiques, etc…
  • Physique : performances sportives, douleurs, traumatisme physique, image de soi, équilibre pondéral, etc…

Le travail en kinésiologie permet de déceler l’origine des problèmes et de travailler directement dessus afin qu’il n’y ait pas de récidive. De même que le mental a une influence sur le corps (psychosomatisation), il est important de prendre le chemin inverse et de passer par le corps et les sensations pour atteindre le mental.

Bien que la kinésiologie ne se substitue pas à la médecine allopathique, elle est d’un soutien capital dans la démarche psychologique car elle permet l’équilibre énergétique nécessaire à toute guérison.

A qui s’adresse-t-elle ?

A toute personne désirant aller mieux: nourrisson, enfant, adolescent, adulte, adulte senior, femme enceinte, futur parent.

Tous les âges de notre vie voient apparaître des événements à surmonter.  Trois axes de travail peuvent cependant émerger :

  • Le stress ponctuel : celui qui nous prend par surprise, lié à soi ou aux autres, il nécessite un travail d’urgence afin que le consultant retrouve sa sérénité
  • Le stress profond : présent depuis de nombreuses années, il est conscientisé ou non mais le consultant choisit à un moment de sa vie de se pencher dessus
  • L’épanouissement personnel : pas de stress en particulier pour cet axe-ci mais le souhait de se sentir globalement mieux dans sa vie, d’être bien dans sa peau et dans son corps, et ce, en apprenant à s’observer

« Ce que la parole n’arrive pas à exprimer, le corps s’en charge. »

Isabelle God