Qu’est-ce que la sidération psychique?

« Mais pourquoi tu t’es pas débattue? »
« Moi, à ta place je lui aurais filé un bon coup dans les c****! »
« Mais il fallait que tu cries! »

Face à toutes ces réflexions que les personnes violentées s’entendent dire, il faut savoir que lors de violences, le cerveau peut « disjoncter » et amener à un comportement d’absence, de sidération.
Cet épisode laisse des traces…inévitablement.
Traces qu’il faut ensuite comprendre, panser et stocker, de façon à avancer plus léger 🌬
https://www.youtube.com/watch?v=_AwW_Pxfzp0&t=1s